Stormbringer

Accéder à Stormbringer
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rapport de nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grand Inquisiteur

avatar

Messages : 271

MessageSujet: Rapport de nuit   Mer 28 Oct - 11:07

La maison de l'Inquisiteur n'avait rien d'exceptionnelle pour son statu social. Toute fois, elle était bien plus grande que les maison des simples citoyens d'Alamadis. Le soleil venait à peine de se lever que l'Inquisiteur quittait sa demeure. La matinée était fraîche. Tout en traversant le quartier nord de la ville, l'homme resserra autour de lui son manteau. Le palais n'était pas très loin de la demeure de l'Inquisiteur, s'il avait été un oiseau. Il ne devait pas y avoir plus de six cent mètres entre sa maison et le palais du Régent. Cependant aucune route ne menait directement de la porte de chez lui jusqu'aux marches du palais. L'Inquisiteur devait faire un détour par la place du marché du quartier nord. Ce petit détour rallongeait son parcourt d'une dizaine de minute.

Le palais avait fière allure. Il faisait parti d'un ensemble de bâtiments servant à l'administration de la cité-état. Il nichait en haut de l'acropole qui servait de citadelle de dernier recourt, au cas ou si une brèche venait a être percée dans l'enceinte de la ville.
L'Inquisiteur monta les quelques marches qui menèrent au mégaron. C'était une grande pièce ronde avec en son centre un foyer au près du quel se réchauffait déjà des conseillés du Régent. La salle était entourée d'une colonnade finement sculptée. Traversant le mégaron d'une foulée rapide, l'Inquisiteur saluat d'un signe de la tête les conseillés et passa une porte située au fond à gauche du mégaron.

La pièce était grande. Deux colonnades parcouraient la longueur de la salle. Sans autre décoration la salle était très sobre. Au fond se trouvait un trône en bois massif. Le bois avait juste été poncé et laqué. Il n'y avait aucune sculpture, aucune dorures, en réalité, le trône était aussi sobre que le reste de la pièce.

Le régent consultait des rouleaux lorsque l'Inquisiteur s'approcha de lui .


Bonjour mon seigneur. Je viens vous faire part des nouvelles qui me sont parvenues hier tard dans la nuit. Comme vous le savez, de nombreux petits royaumes se sont constitués autour de notre belle Alamadis. Pour le moment ceci ne sont pas une menace. Cependant certains peuples n'ont pas été fédérés. En majorité, se sont des Brigands, des bandits.

Pour le moment ils ne s'attaquent à personne. Ils ne font que s'en prendre à des voyageurs isolés mais ils deviennent de plus en plus puissant et finiront pas s'en prendre aux royaumes qui nous entourent et peut-être à nous même.

Le Régent, leva la tête de son rouleau et regarda fixement l'Inquisiteur. Lui aussi était à l'image de la pièce et de son trône. Il ne portait ni couronne, ni vêtement ostentatoire. La seule chose qui brillait sur lui était son plastron de cuivre.

Que suggérez-vous Inquisiteur?


Pour le moment je suggère d'attendre. Avec un peu de chance ils finiront pas être fédérés. Si ce n'est pas le cas nous ne pourrons pas nous en occuper nous même. Car la plus part de nos troupes combattent les incursions du Seigneur Senlmoisy sur nos terres.

Très bien c'est ce que je pensais aussi. Vous pouvez disposer. Nous en reparlerons en temps voulu.

L'Inquisiteur ressorti de la salle. Il traversa en sens inverse le mégaron et descendit les marches. Arrivé en bas il prit sur la gauche pour rejoindre la chambre de commune.

_________________
Le respect des règles à toujours évité les conflits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grand Inquisiteur

avatar

Messages : 271

MessageSujet: Re: Rapport de nuit   Sam 28 Nov - 16:28

Rien n’avait été arrangé. Le problème subsistait toujours. Personne n’avait réussi à les fédérés et en plus de cela, leur puissance grandissait chaque jour un peu plus. Bientôt même les royaumes dignes de ce nom allaient être inquiétés par ces barbares. Il fallait que quelque chose soit fait tout de suite au risque de laisser la situation se dégrader encore plus et mettre en danger la Cité d’Alamadis.

Le Grand Inquisiteur devait absolument obtenir une audience au près du Régent pour l’informer de la situation. Cette démarche lui prit toute la matinée mais au bout du compte, le jeune homme put s’entretenir seul à seul avec son souverain.
Mon Seigneur, il faut absolument faire quelque chose face à ces hordes. Nous sommes les garants de la sécurité dans ce monde. Si nous ne pouvons rien faire face à ces barbares alors nous perdrons toute crédibilité sur les royaumes des alentours. Vous devez intervenir, mon Seigneur.

Le Régent semblait pensif. Assit sur son trône, une main qui frottait machinalement sa barbe naissante sur son menton. Le Grand Inquisiteur le regardait. Il venait seulement de rendre compte que le Régent avait en quelques secondes prit dix ans de plus. Les soucis qui s’accablaient sur son royaume étaient de plus en plus nombreux et surtout de plus en plus important. Tout d’abord la Banque mise en place par le Régent ne rencontrait pas le succès escompté et maintenant ces hordes de pillards qui malmenaient le royaume.

Très bien, dit-il d’un ton las. Faites venir leur chef ou du moins l’abject personnage qui les représente. Faites le venir dans la salle du conseil que je mette les choses au clair avec lui. Vérifiez aussi nos finances, nous devrons peut-être gaspiller le trésor de notre Cité pour sauver le royaume et les alentours. Vous pouvez disposer.

Le Grand Inquisiteur quitta la salle du trône passablement stressé par ce qu’il venait d’entendre. Comment allait-il pouvoir contacter ce qui ressemblerait le plus à un chef. Il ne voulait pas risquer la vie des diplomates et encore moins de celle d’un simple messager. En descendant les marches du palais sous une fine pluie, il prit sa décision. Se serait lui-même qui irait à leur rencontre.

_________________
Le respect des règles à toujours évité les conflits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frosgosss



Messages : 1

MessageSujet: Re: Rapport de nuit   Sam 28 Nov - 16:33

Frosgosss était un homme puissamment bâti. Il faisait deux têtes de plus que le Grand Inquisiteur qui lui-même était déjà bien plus grand que la moyenne. Tous deux avançaient sous un déluge vers les marches du palais. Lorsqu’ils passèrent les portes, un esclave attendait pour prendre le manteau du Grand Inquisiteur et il reçu en plein visage une fourrure gorgée d’eau. Frosgosss venait de retirer son propre manteau et l’avait jeté négligemment sur l’esclave. En dessous se cachait une armure de lanière de cuire entrelacées. Elle était surmontée de deux épaulettes faites de bronze. Enfin à la ceinture le géant portait une épée longue. Ils furent conduits alors jusqu'à la salle du conseil.

La salle du conseil était d’une grande envergure. C’était un demi-cercle avec des gradins dans le fond qui faisait face aux portes d’entrées. Tout le long de la partie circulaire derrière les gradins, une colonnade parcourait le mur. Assit sur son trône au centre des gradins pleins à craquer de magistrat, le Régent attendait. Frogosss souriait.

Et bien voici réuni tous les hommes qui ont le plus peur de moi. Que me vaut cette invitation dans ce monde des civilisés ?

Le Régent s’était levé. Il avait revêtu son armure de para qui brillait de milles feux à la lueur des torches qui avaient été allumées.

Tu sais très bien pourquoi tu es ici Frogosss. Nous avons connaissance de tes agissements et de tes plans futures. Renonce à eux et je renoncerais à utiliser ma force armée contre toi-même et tes semblables. A ce moment des soldats vinrent bloquer les entrées de la salle du conseil.

Un rire sonore et glacial retenti dans la salle.

Vous me faites bien rire tous. Vous n’avez pas la force que vous prétendez vouloir utiliser contre moi. Les trois quarts de vos forces sont en train de se battre à l’Ouest contre le seigneur Senlmoisy. Hahaha quand je repense qu’il vous avait promit de s’occuper de moi. Enfin finit le spectacle comique. Je n’ai que faire de vous. Nous mettrons notre plan œuvre. Cette cité et bien d’autres royaumes Tomberons. Hahaha vous voulez m’acheter ? Deux esclaves s’étaient approchés de Frosgosss et apportaient avec eux un énorme coffre. Je ne veux pas de votre Or et puis de toute façon il sera à moi lorsque je franchirais de nouveau ces portes pour vous trancher la gorge.

Le barbare tourna le dos à l’assemblée tout en les saluant de la main.

Tuez-le !!!! Cria l’un des Magistrat qui c’était levé. Gardes, tuez-le !!

Non, fit le Régent d’une voix calme mais suffisamment forte. Il est sous immunité diplomatique. Nous ne pouvons rien lui faire.

Tous regardèrent alors le futur assiégeant de la cité partir.

Faites revenir les troupes. Nous ne devons plus que nous occuper de notre propre sécurité ! Maintenant tous ses royaumes que nous défendions vont être livrés à eux même.


Bien mon Seigneur !

Le Grand Inquisteur parti à grandes enjambées vers le bâtiment des messagers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuizine

avatar

Messages : 86

MessageSujet: Re: Rapport de nuit   Dim 29 Nov - 1:41

Régent, Votre Seigneurie,
Avoir entendu parler d'une telle scène me désole. Laisser s'enfuire un tel être, ayant pleine connaissance de ces agissement... La diplomatie a des limites que la raison devrait consentir !!!
Ma flotte est à votre disposition pour s'occuper de cet abject individu. Un mot, un geste de votre part et mon recrutement s'intensifiera pour lancer mon peuple contre l'envahisseur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapport de nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapport de nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rapport de bataille] En vrac..
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» La nuit du renouveau.
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stormbringer :: Stormbringer Rp - La Cité état d'Alamadis :: Le Palais Du Régent-
Sauter vers: